Arrêtez de payer pour les services « boost » de Facebook

5 Mai 2021 | Réseaux Sociaux

Les services de "boost" de Facebook

Si Facebook était à la base un réseau social pour discuter et se faire des amis, il est devenu un moyen pour toutes les entreprises de faire de la publicité. De fait, Facebook a mis en œuvre des fonctionnalités a priori efficaces pour promouvoir vos produits en proposant de payer un service publicitaire. Si l’algorithme met en avant les publications sponsorisées, cette pratique peut être un véritable gouffre financier pour les entrepreneurs qui n’ont pas de stratégie digitale. Voici donc quelques raisons d’arrêter de booster vos publications sur Facebook tout en améliorant votre engagement.

Avant de comprendre pourquoi vous devriez arrêter de booster vos publications sur Facebook, il convient de savoir ce qui poussent à le faire et comment le faire.

 

Qu’est-ce que booster une publication Facebook?

 

Mettre en avant une publication Facebook consiste en fait à faire la promotion, en rémunérant directement Facebook. Le réseau social mettre en avant votre publication proportionnellement à l’argent que vous mettez dans son service. Pour tant d’argent investi, vous serez vu par une fourchette plus ou moins grande d’individus présents sur le réseau social. Plus vous mettrez d’argent, plus de gens vous verrons. Mais attention, le fait d’être vu ne garantit pas l’engagement. Or c’est bien l’engagement qui est important.

 

Pourquoi booster une publication Facebook?

 

A l’heure où l’auto-entreprise est en vogue et est une solution pour de nombreuses personnes, le fait de sponsoriser une publication sur les réseaux sociaux permet de se faire connaître, de récolter des followers. C’est un moyen facile et surtout très rapide de faire de la publicité pour un service, un commerce, un artiste etc.

 

Comment booster une publication sur Facebook?

 

Pour booster un post, il suffit de se rendre dans ses statistiques puis dans les publications pour trouver toutes les publications qui ont été réalisées. Ensuite, il suffit d’en choisir une et de cliquer sur «booster la publication ». Mieux vaut booster une image ou une vidéo. Cela est plus attractif qu’un texte. Il suffit ensuite d’attendre l’aval de Facebook. Une fois votre sponsorisation acceptée, vous n’avez plus qu’à attendre les résultats de celle-ci. Vous pourrez ensuite voir les résultats de votre boost grâce aux outils de reporting de Facebook.

 

Medusa Web, au fond de l'océan met en place sa stratégie sur les réseaux sociaux

Pourquoi ne plus booster vos publications

Voici maintenant 3 principales raisons d’arrêter d’utiliser l’outil de mise en avant des publications proposé par Facebook.

 

1. Facebook limite les options de ciblage

 

Vous n’êtes absolument pas libre de cibler l’audience de votre publicité lorsque vous choisissez l’outil de promotion Facebook. Il existe seulement quelques options de ciblage. Par exemple, vous pouvez soit choisir les personnes qui aiment déjà votre page, les personnes qui aiment votre page ainsi que leurs amis ou les personnes choisies par le ciblage. Ainsi, si vous n’avez pas réalisé un véritable travail de tri concernant vos followers, alors votre sponsorisation ne servira à rien. Il est nécessaire d’avoir au préalable des likes et des abonnés de qualité qui suivent véritablement votre travail. Sinon, le boost risque de vous faire perdre de l’argent.

 

2. Vous ne contrôlez pas la façon dont est placée votre publicité

 

Quand on décide de sponsoriser une publication, on ne peut pas choisir l’endroit où apparaîtront les publicités. Par défaut, elle sera toujours située sur le fil d’actualité. L’algorithme va en fait trouver le moyen le moins onéreux et le plus optimisé pour Facebook (et non pour vous) de placer votre publicité. Le placement de la publication ne vous permettra donc peut-être pas d’augmenter votre taux d’engagement ou votre visibilité.

 

3. Les likes ne rapportent pas de l’argent

 

Une mention « j’aime » n’est qu’une interaction virtuelle entre un abonné et votre contenu. En lui-même, le « j’aime » ne génère pas d’argent. Il ne reflète même pas l’engagement de la personne qui a généré ce « j’aime ». Le fait de dépenser de l’argent en faisant de la pub pour vous rapporter des likes n’est donc pas du tout une stratégie rentable. Sponsoriser des publications Instagram ou Facebook ne génère que de la satisfaction pour l’égo. On appelle d’ailleurs le nombre de « j’aime », un indicateur de vanité. En récoltant des likes, on se persuade que l’on va réussir. Mais investir de l’argent dans des publications est vain, s’il n’y a pas de réelles stratégies de communication derrière.

Mais alors, quand booster une publication Facebook? Et bien, presque jamais. Favorisez les campagnes de publicités avancées de Facebook ou alors optez pour la croissance organique!

Vignette d'Emilie, founder de Medusa Web

Les astuces de Medusa Web

Grâce aux conseils écrits sur cette page, vous n’aurez plus envie ni besoin de cliquer sur le bouton « booster ». Retenez qu’il vaut mieux privilégier la qualité et l’engagement plutôt que la quantité de likes. Et si vous voulez vraiment percer sur les réseaux sociaux tels que Facebook ou Instagram, retenez qu’il faut privilégier le contenu visuel (vidéos, images ou GIF), faire des lives, publier du contenu fréquemment. Faites également attention de créer du contenu partageable et de le publier au moment où vos abonnés sont connectés. Et si jamais l’envie de booster vous effleure, faites le avec parcimonie.

Pour aller plus loin